23/11

Une fillette de 5 ans reçoit des coups de genou par l'amant de sa mère

Une mère et son amant ont comparu mardi devant le tribunal de Bergerac pour des faits de violences habituelles sur une fillette de 5 ans.

Le 5 mars 2020, l'enfant a été transportée par les pompiers en urgence à l’hôpital Pellegrin de Bordeaux où elle passera trois jours dans le coma.

Les médecins ont constaté des hématomes sur son corps, révélant des violences répétées. A son réveil, la fillette a désigné l'amant de sa mère comme étant « le méchant ».

Placé en garde à vue, l'homme finira par reconnaître avoir asséné deux violents coups de genou à la petite fille le soir du drame.

De son côté, la mère a admis avoir frappé son enfant, lui avoir tiré les oreilles, les cheveux, l’avoir pincée...

A la barre, les deux prévenus ont demandé pardon. L'amant a été condamné à cinq ans de prison dont seize mois de sursis.

La mère a été condamnée à trois ans dont deux avec sursis pour violences habituelles et pour avoir empêché celles de son amant. Sa peine pourra être aménagée.

L'autorité parentale ne lui a pas été retirée.