20/09

Léa Demagny, 23 ans, assassinée par son compagnon et sa femme dans un faux accident

Léa Demagny (photo), 23 ans, a été percutée mardi soir par une voiture à Bouquemaison, dans la Somme, par un véhicule. Elle est morte quelques minutes après.

Le compagnon de Léa a expliqué aux enquêteurs que le couple circulait en voiture sur la départementale 916 lorsqu'ils sont tombés en panne.

Le couple a pris la route à pied lorsque la jeune femme a été fauchée par un automobiliste qui a pris la fuite. Lui était muni d'un gilet jaune, pas Léa.

Son compagnon, en état de choc, évoquait une voiture type SUV, équipée de feux à led.

Mais, deux jours plus tard, coup de théâtre : l’homme a révélé aux enquêteurs que son épouse, dont il était séparé depuis 2 ans, était la conductrice ayant percuté la victime, affirmant qu’il avait découvert chez elle le véhicule dégradé avec des traces de sang.

Sa femme lui aurait avoué à ce moment être l’auteure de l’accident. La suspecte a été interpellée et placée en garde à vue. Elle a confirmé les accusations de son conjoint.

Puis, vendredi, second rebondissement : l’homme s’est de nouveau présenté aux policiers et a confessé avoir prémédité avec sa femme le meurtre de la victime.

Il entretenait de nouveau depuis quelques mois une liaison avec son épouse, à l’insu de la jeune femme avec laquelle il vivait.

Ne parvenant pas à se séparer d’elle, son épouse et lui auraient décidé de la tuer et il aurait donc simulé une panne de sa voiture et organisé le scénario de l’accident mortel.

Les deux suspects ont été présentés samedi après-midi devant un juge d’instruction, en vue de leur mise en examen.


source : https://actu17.fr/somme-la-mort-de-lea-23-ans-netait-pas-un-accident-mais-un-assassinat-un-couple-ecroue/