14/04

Sarah, 65 ans, tuée après avoir été tabassée et défenestrée : son meurtrier déclaré irresponsable

Les faits s'étaient déroulés le 4 avril 2017 dans le quartier de Belleville à Paris.

Sarah Halimi, 65 ans, avait été battue pendant 40 minutes par son voisin de 27 ans dans son appartement. Ce dernier avait hurlé «Allah Akbar» et avait insulté sa victime de «grosse pute».

Kobili Traoré s'était tellement acharné sur la sexagénaire que son poing droit était tuméfié. Puis, apercevant dans la cour la lumière des lampes torche de la police, il avait hurlé «attention, il y a une vieille dame qui va se suicider».

Il avait ensuite saisi sa victime encore vivante par les poignets et l'avait fait basculer par dessus la balustrade de son balcon situé au 3ème étage.

Sarah Halimi avait chuté dans le vide et s'était écrasée au sol. Les secours n'avaient pu que constater le décès de Sarah qui gisait ensanglantée dans le sol de la cour de son immeuble.

Kobili Traoré a été déclaré irresponsable pénalement mercredi par la Cour de cassation. Il n’y aura donc jamais de procès pour le meurtrier, hospitalisé en psychiatrie depuis son interpellation.


source : https://www.lefigaro.fr/vox/societe/2017/07/14/31003-20170714ARTFIG00092-l-affaire-sarah-halimi-et-le-tabou-du-nouvel-antisemitisme.php