15/10

Condamné à 30 ans pour le meurtre et le viol d'Amandine Estrabaud : le corps reste introuvable

Guerric Jehanno a été condamné mercredi à 30 ans de réclusion pour l’enlèvement, le viol et le meurtre d’Amandine Estrabaud.

Le 18 juin 2013, Amandine Estrabaud, 30 ans, était rentrée chez elle en stop à Roquecourbe, une commune du sud d’Albi, dans le Tarn.

Une voisine avait vu Amandine devant son pavillon de Roquecourbe, descendant d’une camionnette blanche conduite par un homme en pantalon de chantier.

Guerric Jehanno était maçon au moment de la disparition. Il conduisait une fourgonnette blanche et son pantalon de chantier qu'il portait la jour de la disparition correspond à la description faite par ce témoin.

Après la disparition de la jeune femme, il avait eu un comportement étrange sur un chantier. Il avait également fait des déclarations bizarres à sa mère et à son meilleur ami.

Puis, 2 ans plus tard, après sa mise en examen, il s'est confié à 4 co-détenus. Guerric Jehanno leur a ainsi livré des détails sur la façon dont il aurait violé et tué une fille de son village, dessinant même un plan détaillé du lieu où il aurait enterré le corps.

A la barre, l'accusé a juré avoir tout inventé pour des raisons qu'il n'explique pas. Le corps d'Amandine reste à ce jour introuvable.

Les avocats de Guerric Jehanno feront appel de la décision.


source : https://www.ladepeche.fr/2020/10/14/meurtre-damandine-guerric-jehanno-juge-coupable-et-condamne-a-30-ans-de-reclusion-criminelle-9139498.php