13/02

Elle empoisonne son compagnon avec des lasagnes puis l'étouffe à mort

Le corps sans vie d'Olivier Gavel a été retrouvé mercredi 5 février dans son appartement à Valenciennes, dans le Nord, par les policiers.

Présente sur les lieux du drame, la compagne de la victime, âgée de 45 ans, a été interpellée et placée en garde à vue.

Elle a avoué avoir introduit une forte dose de médicaments dans les lasagnes de son concubin, âgé de 45 ans, puis lui a fait manger.

Quand Olivier Gavel a commencé à perdre connaissance, elle l'a étouffée à mort. Elle explique avoir agi pour l'aider à se suicider.

La suspecte affirme que l'homme, aveugle de naissance, avait exprimé le souhait de mettre fin à ses jours.

Mais la famille de la victime ne croit pas en la thèse du suicide. Elle décrit Olivier comme un homme qui aimait la vie et qui avait appris à vivre avec son handicap.

«Il aimait trop la vie pour ça», ont rétorqué les proches. Il travaillait depuis ses 18 ans à l’Association des paralysés de France. «Il s’est toujours débrouillé tout seul... Il avait tenu à prendre son propre appartement» précise sa mère.

Toujours selon sa famille, «il était plus distant avec son entourage», depuis le début de leur couple, il y a près de deux ans.


source : https://www.lavoixdunord.fr/708860/article/2020-02-11/elle-aurait-empoisonne-les-lasagnes-de-son-compagnon-la-valenciennoise